CPOM
Centre paroissial œcuménique
de Meyrin
2 juillet 2018

OK « pages/fr/theatrochamp2.html »

« ET SI C’ÉTAIT MOI… ? »

Dans le cadre des festivités du 40ème anniversaire du centre paroissial œcuménique de Meyrin, CPOM, rendez-vous à tous pour une nouvelle création de THEATROCHAMP :

« ET SI C’ÉTAIT MOI…? »

Une représentation unique à Meyrin au Forum le 10 avril 2016 à 17h00! Nous sommes heureux d’offrir aux jeunes de 12 à 25 ans ce spectacle (et aux autres) sur une question qui touche au vivre mieux ensemble, cher au CPOM, voisin du Forum, qui les accueillera pour une collation à l’issue de la représentation.

Après l’immense succès remporté par « Ça me saoule ! » sur le thème de l’alcool et les jeunes, Théâtrochamp relève un nouveau défi en proposant une création touchant à la violence et au cyber-harcèlement chez les jeunes.

Le harcèlement ou « bullying » est une forme de violence qui peut prendre des proportions inquiétantes pour les jeunes. Les violences prennent la forme de coups, d’insultes graves, de bizutage, d’humiliations, de déprédations… et peuvent pousser jusqu’au suicide. De plus, avec la démocratisation des nouvelles technologies (Internet, Smartphone, …) les moqueries et insultes ne s’arrêtent plus et peuvent durer 24h sur 24h. La possibilité d’agir de manière anonyme encourage certains à poster sur l’internet des propos insultants. Très souvent, « les bourreaux » justifient leur comportement par « l’envie de s’amuser ». C’est la tranche d’âge des 12-15 ans qui est la plus concernée, mais aussi de plus en plus d’enfants du primaire. En donnant la parole aux principaux concernés, les ados, pour démêler cet enjeu de société Théâtrochamp poursuit son but premier : produire un théâtre social qui donne une voix aux jeunes pour exposer et débattre de leurs questionnements. Théâtrochamp souhaite apporter sa contribution afin de dénoncer les agressions que subissent certains jeunes. Ensemble réduisons la violence sous toutes ses formes et redonnons de l’espoir à ceux qui souffrent en silence…

L’atelier écriture sous la houlette de Nabil Louaar, de Samuel Regamey et la collaboration de Michèle Pesson  s’est réuni pendant une année et demie à raison de 3 réunions par mois. Les jeunes ont pu rencontrer des personnes ayant des contacts avec des victimes ou auteurs de harcèlement. Ils ont eux-mêmes écrit la pièce qu’il joue avec la mise en scène d’Anouchka Chenevard Sommaruga.

Le Théâtrochamp est, et reste, une pépinière de talents, il a été fondé en 1981 à Jussy, village natal d’Anouchka. Après plusieurs années d’intenses créations, il s’est installé dès 1990 à Thônex. En 1992, la troupe devient professionnelle et adhère à l’ASSITEJ Suisse : Association internationale du théâtre pour l’enfance et la jeunesse. Bel exploit pour un théâtre d’enfants et d’adolescents ! En plus de 35 ans, près de 2’000 enfants ont été formés à l’art et à la discipline de la scène, du théâtre et de l’expression corporelle.

Navigateur : Navigateur détecté :
CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)
non-MSIE
Langue : n° 0 [fr=français]
Page : pages/fr/theatrochamp2.html [0/theatrochamp2]